Juriste et financier de formation, j’ai quitté mes Universités au siècle dernier avec un DEA en poche et un cycle pas tout à fait terminé à l’Institut Français de Presse. Histoire de ne pas trop sentir le rat de bibliothèque j’ai, durant cette période, joué les pigistes en publiant quelques articles dans des revues aussi diverses que Le Point, Vogue Homme, F Magasine, Pilote Privé et … Playboy ! Un projet d’émission TV, piqué au dernier moment par … (mais c’est de l’histoire ancienne !) m’a quand même permis d’aller faire le zouave (pardon « l’aviateur » pas trop loin de chez moi.

C’est grâce à la publication pour Le Point d’un article sur le LMBO, que j’ai commencé ma carrière professionnelle comme consultant en ingénierie financière à la Commission Générale d’Organisation Scientifique (plus connue sous le nom de CEGOS). J’y ai effectué un certain nombre de missions d’évaluation, de transmission, de diagnostic global et de redressement d’entreprises. Comme tout consultant de la CEGOS à cette époque, j’avais une activité de formateur et notamment la responsabilité technique des stages sur l’analyse financière, la gestion financière de la PME, le diagnostic global de l’entreprise, la formation de Credit-Manager etc … Je me suis même baladé deux ou trois fois à l’étranger pour aller animer des conférences de trois jours sur des sujets aussi drôles que la « mesure et contrôle de la performance financière des entreprises industrielles par la méthode des flux financiers » ! C’est à cette époque que j’ai attrapé le virus de l’informatique en réalisant un programme d’analyse financière et de crédit scoring.

Culpabilisant (enfin pas trop tout de même) de n’avoir pas mené au bout ma thèse de doctorat que mon directeur avait subtilement mais inexorablement transformé de « Droit et pratique des transmissions d’entreprises » en « Contribution à la différenciation entre les notions d’entreprise et de société à travers le droit et la jurisprudence sur les transmissions d’entreprise » j’ai pondu fin 1991 chez Dunod un bouquin intitulé « Gérer les risques financiers de la vente ».

Je ne sais pas si c’est la crise de la trentaine ou le fait que ce bouquin ait été sélectionné parmi les 50 livres de management de l’année 1992 par le groupe l’Expansion mais j’en ai profité pour me mettre à mon compte pendant quatre ans avant de tout arrêter (« in bonis ») et de venir m’installer avec toute la famille à Bordeaux en 1995.

Depuis lors j’ai vécu différentes expériences en cabinet de R.H., contrôle de gestion (avec une mission de quelques mois chez feu Kalisto), communication (coupe du monde en 1998 pour Manpower), dans l’intérim (création et gestion de l’activité « intérim cadre et hautes qualifications » de Manpower), et responsabilités commerciales avant de créer début 2005 …

__iPharos__

qui essaie d’aider les entreprises et collectivités à se de développer en Aquitaine à l’aide notamment de sites web réalisés avec des outils de gestion de contenu (Content Management System), de blocs-notes professionnels (Corporate blogging) et de syndication.

qui s'est reconverti début 2006 dans les loisirs techniques et la fabrication de la peinture la plus naturelle et la plus écologique actuellement disponible sur le marché !

Tout un programme !