Toujours dans cette quête de la meilleure qualité pour ces nouveaux produits en cours de développement je relisais il y a quelques jours quelques vieux manuels de technique picturale. Je commence déja à travailler sur différents pigments mais il en est un que j'avais oublié et qui pourtant devrait couler de source compte tenu de ma région : Le noir de vigne !

Ce pigment noir, fabriqué avec des charbons de ceps de vignes, est cité avec éloge pour ses reflets bleutés par Cennino Cennini dans son  Il libro dell'arte (Le livre de l'art) paru au XIV ème siècle et qui continue à faire référence. En 1773, J.F. Watin dit à propos du noir de vigne que "[...] c'est le plus beau de tous les noirs ; plus on le broie, plus il donne d'éclat, aussi les Peintres en tableaux s'en servent-ils par préférence".

Il ne restait plus qu'a faire un test ! Grace à Jean-Luc Kriegel*, grand amateur d'art et ami, j'ai pu me procurer un superbe fagot de sarments. Il ne restait plus qu'à en faire ... du charbon ! Pas si simple en fait mais ayant la chance de disposer d'une importante documentation j'ai pu me fabriquer rapidement un micro four à cornue.

Le résultat est ... SUPERBE ! (Je sais un photo serait bienvenue et je vais tacher d'arranger ça.) J'ai ressorti du mini four une soixantaine de grammes de petits fusains de 10 cm de long dont la plupart avaient une extrémité teintée d'un sublime reflet bleu brillant.

Economiquement par contre ce n'est pas un produit qui pourra être bon marché. Disons qu'il se situe dans la gamme de prix d'un bon outremer.  La cuisson dans un four électrique dure entre 6 et 8 heures et le rendement brut ne dépasse guère les 15%. C'est à dire qu'un kilo de sarment ne donne que 150 g de charbon brut. Si de plus on souhaite obtenir un produit de très haute qualité, il faut le purifier et le laver, ce qui génère encore une perte matière non négligeable.

Il ne me reste plus (!) qu'à construire un four électrique un peu plus grand pour lancer une petite fabrication.

A suivre ...

* Jean-Luc Kriegel anime la société Kriegel-Web-Concept et est présent sur le net sous sa marque "WebAquitaine". Avant que je ne laisse plus ou moins tomber la réalisation de sites web pour reconvertir ma société dans la fabrication et la commercialisation de produits naturels (colle et peinture à la caséine, pigments et produits pour beaux-arts) nous avons longuement travaillé ensemble dans la plus parfaite entente.