Depuis que je travaille sur la nouvelle gamme de produits faisant l'objet de la diversification d'iPharos, que ce soit la colle ou les peintures à la caséine, je me pose le problème de la toxicité des produits employés. Faut-il utiliser des produits 100% naturels mais pouvant avoir une légère toxicité, ou des produits "chimiques" totalement inoffensifs ? Certes l'idéal serait de ne choisir que des produits naturels et non toxiques, mais jusqu'où aller ?

Supposons que vous souhaitiez repeindre une chambre d'enfant et que vous désiriez employer la peinture la plus saine, bio, écologique, respectueuse de la santé et de l'environnement etc... et vous tombiez sur cette étiquette. Achèteriez vous le produit ?

 R 41- Risque de lésions occulaires graves.

 S 2 - Conserver hors de portée des enfants.

 S 25 - Eviter le contact avec les yeux.

 S 26 - En cas de contact avec les yeux, laver immédiatement et abondamment avec de l'eau et consulter un spécialiste.

 S 28 - Après contact avec la peau, se laver immédiatement et abondamment avec de l'eau et du savon.

 S 39 - Porter un appareil de protection des yeux et du visage.

Pas très encourageant non ?

Et pourtant ce produit est considéré comme on ne peut plus naturel, on ne peut plus sain et respectueux de la santé et de l'environnement puisqu'il s'agit ... de chaux !

La colle à la caséine contient de la chaux. Elle est 100% naturelle et non toxique mais je devrais logiquement apposer ce pictogramme et ces recommandations sur l'emballage !

Ce qui me semble totalement illogique c'est qu'un biberon de colle blanche, contenant des conservateurs pouvant être cancérigènes et souvent des éthers de glycols aussi nocifs ne sont ornementés d'aucun pictogramme.

Je vais me pencher un peu plus sur les aspects règlementaires de l'étiquetage !